Design et matière





Chaise Edra des frères Campana de 1993.





"Notre inspiration, c'est notre pays, le chaos urbain, la mixité sociale, les favelas", Fernando et Humberto Campana.
Composée de tasseaux de bois récupérés, collés et cloués, la chaise Favela est iconique du travail des deux frères Brésiliens qui créent des formes en détournant des matériaux pour les utiliser comme matière première. C'est un «design d'urgence, spontané» qui représente le «savoir-faire» brésilien, assure Fernando. 

Le travail des frères Campana pose le débat d’un “savoir-faire” sur le détournement et sur les recettes potentielles qui existent pour se donner une bonne conscience de designer. 
De plus peut on éditer des mobiliers à partir de rebuts ? Qu’est ce que cela génère de créer des objets à partir de rebuts que l’on capte, que l’on nettoie,  que l’on industrialise ? 






Exemple de réemploi de matière 

FabBRICK recycle les déchets textiles en briques






Alors étudiante en architecture,  Clarisse Merlet, fondatrice de FabBRICK,  constate que le domaine de la construction est très polluant et très énergivore, elle décide donc de trouver une alternative qui permet de construire autrement et notamment avec l'utilisation de déchets tels que les bouteilles en plastique, les cartons ou encore les gobelets.

Par la suite, Clarisse se rend compte que le textile, secteur très polluant également, est très peu recyclé alors qu'il possède des propriétés intéressantes pour la construction sachant que le coton est considéré comme un très bon isolant. Elle a alors l'idée de revaloriser les vêtements mis au rebut en en faisant une matière première innovante. En s'appuyant sur les caractéristiques des textiles récupérés, elle conçoit un matériau de construction écologique, design, à la fois isolant thermique et acoustique.

Vidéo à voir ici : https://www.brut.media/fr/economy/cette-architecte-transforme-les-vetements-en-materiaux-innovants-97fa8d49-ae4e-4f15-9a28-33fbeffbf04a





Studio Furthermore



Studio Furthermore est un studio de design londonien, formé par les designers Marina Dragomirova et Ian Howlett.
A la création de leur studio, ils se sont donnés du temps pour expérimenter. Après quelques projets, ils se sont concentrés sur la création de mousse métallique à partir d’aluminium, de céramique ou de porcelaine, inspirés par la mousse de métal utilisé dans le domaine de l’aéronautique. Ils prennent connaissance des techniques de transformation industrielle, afin de les transformer plus simplement a leur manière.
Après de nombreux tests, ils ont développés un procédé qu’ils maintiennent secret.









La mise en forme, la typologie de forme, de leurs matériaux est un prétexte pour montrer ces matières étonnantes, Ce sont des pièces de galerie, en petite série.
L’autoproduction semble être le mot d’ordre. Ils apprennent en discutant avec d’autres personnes ou en regardant des tutos sur Internet (“il y a toujours un mec cinglé pour faire ce à quoi tu penses”) et dénichent les bons plans de matériaux et d’ateliers. Après de nombreux essais, ils se rendent compte des limites de leur structure en déclarant que les matériaux leur apprennent parfois à être ouvert d’esprit, à ne pas se frustrer si le résultat n’est pas celui qu’on imaginait au départ.

Dans l’industrie aérospatiale il est compliqué de faire des pièces techniques avec de l’aluminium recyclé, car il n’est pas pur. Les propriétés de l’aluminium s’en retrouve donc altérée ce qui empêche le bon fonctionnement des objets.

Selon l’expérience du studio en Pologne, la principale difficulté pour les industriels est la loi. Il leur est impossible de travailler convenablement avec du recyclé au vu des normes en vigueurs en Europe.

Simon Hampikian


Studio Monsieur s’est déplacé au Burkina Faso pour fondre de la fonte d’aluminium avec les moyens à disposition : un four creusé dans le sable, un soufflet activé avec une bicyclette. Un projet local qui cherche à se détacher de l’industrie par son imprécision.




From Wasteland to Living Room est un projet mené par 4 étudiant du Royal College of Art. A partir des résidus polluants issus du traitement de la bauxite (minerai à l’origine de l’aluminium), le groupe à conçu des procédés permettant l’utilisation domestique du produit, proche de la céramique.



Intitulée « Aluminum Thermal Spray Series », cette série du designer britannique Max Lamb comprend différentes pièces fabriquées en polystyrène et recouvertes d’un revêtement métallique (cuivre, le bronze ou l’aluminium).
Le procédé est une combinaison de soudage et de peinture par pulvérisation. Ce procédé est d’ordianaire utilisé dans l’architecture et l’ingénierie pour la tuyauterie ou l’acier.




Le studio Swine est un collectif de design créé en 2011 par l’artiste britannique Alexander Groves et l’architecte japonaise Azusa Murakami . En 2013, le studio s’est impliqué dans une collecte de canette à Sao Paulo, à la manière des Catadores locaux. Grâce à une fonderie mobile, ils ont pu fabriquer in-situ une série d’objets modestes.