Schroll, un terrain de jeu

Schroll répond au besoin de collecte, transport, élimination ou valorisation des déchets.





L’entreprise Schroll


L’entreprise Schroll recycle nos déchets depuis 1892.
Entreprise familiale strasbourgeoise, l’histoire démarre sous l'impulsion de Louis Fernand Schroll qui sillonne l'Alsace pour récupérer papiers et cartons auprès des relieurs et des imprimeurs.
Ces déchets sont ensuite livrés à la fabrique de cartons allemande Koehler pour être utilisés comme matière première. Chargée de cartons neufs au retour, l'entreprise Schroll fournit les relieurs et imprimeurs de Strasbourg.
Le circuit du recyclage est bouclé : collecte, tri, conditionnement, approvisionnement, fabrication et distribution.




L’entreprise ne cesse de s’adapter aux besoins des villes et aux quantités de déchets à traiter.
Schroll devient un groupe comprenant 21 établissements spécialisés dans l’Est de la France (Alsace, Lorraine) et un site en Allemagne.
Schroll brasse ainsi un large panel de compétences dans le ramassage, le transport, le tri, et la valorisation de tous types de déchets.

Aujourd’hui, le groupe Schroll se compose d’un large panel de compétences dans le ramassage, le transport, le tri, et la valorisation de tous types de déchets.
Plus qu’une entreprise, Schroll est un groupe regroupant différentes structures créées pour répondre aux besoins des particuliers, des entreprises et des collectivités :
-       La société SARDI (Société Alsacienne de Recyclage des Déchets Industriels et des encombrants ménagers)
-       La société ALTEM (Alsacienne de Tri d'Emballages Ménagers).
-       La société CITRAVAL, implantée en Lorraine à Rombas (57), intègre le Groupe Schroll.
-       ECOBENNES, société spécialisée dans la réparation et l'entretien de bennes, qui va devenir Sirmat.
-       La société Neutralis, experte en destruction sécurisée de documents confidentiels
-       La société GeboPlast, spécialisée dans la transformation des plastiques.
-       Altpapier Weber GmbH devient WEBER ROHSTOFF GmbH pour accompagner la diversification de ses activités.
-       La société Recybio pour organiser le retour à la terre des biodéchets des ménages et des entreprises.

Pour en savoir plus : www.schroll.fr




Visite du centre de tri Alsacienne de tri emballages Ménagers (ALTEM), le 8 octobre 2019














Nous avons démarré la découverte de notre champ d’investigation par une visite sur le terrain du centre de tri.
L’installation est impressionnante tant par le bruit que par l’atmosphère qui se dégage de cet outil convoyeur, trieur, compacteur. Les déchets arrivent par camion et sont déposés, après pesage, sur une bande continue de convoyage qui permet le triage par des systèmes simples de poids, tamis... Évidemment la main de l’homme trie et dirige ensuite les chargements vers des emplacements selon les matières.
Les cartons et papiers sont mis en ballots.
Nous sommes face à une énorme machine, qui génère une poussière, des bruits mécaniques et des odeurs particulières, propres aux déchets et qui attirent des oiseaux et certainement des rongeurs (que nous n’avons pas vus). L’architecture et le vocabulaire est simplement industriel, construit entièrement en métal.
La banalité du bâtiment extérieur ne nous permet pas de comprendre le labyrinthe du trieur, nous suivons du regard et nous promenons sur des passerelles en suivant les déchets qui tournent sans fin dans cette machinerie géante. En visitant cette installation, nous constatons que le cycle imaginaire n’est ici pas une boucle cyclique, nous sommes face à une sorte de vis sans fin qui ingère les déchets et les range dans des bacs.
La notion de cycle est à une tout autre échelle, celle des entreprises qui ensuite achètent ces matières triées pour les traiter.

Nathalia Moutinho





La MAISON DU RECYCLAGE

Depuis plus de 125 ans,  la Maison SCHROLL fait  la promotion du recyclage  des déchets en Alsace. Aujourd’hui, en créant  la Maison du Recyclage,  le Groupe SCHROLL s’est doté d’un outil de communication destiné à informer les professionnels et les citoyens.
Installée sur le site du centre de tri Altem, la Maison du recyclage explicite le recyclage des déchets, sensibilise à la transformation de nos déchets en ressources et valorise les gestes de tri.



La complexité du réseau


Au fil des rencontres, nous avons constaté de la complexité de la gestion des déchets. Schroll, entreprise privée intervient sur des espaces publics au travers de la location des conteneurs à la ville. La location des conteneurs génère comprend leur gestion à savoir leur vidage, leur surveillance notamment s’ils se remplissent trop vite et qu’il est nécessaire de les vider, leur entretien, déplacement etc..
Voici un rapide aperçu des compétences que Schroll a développé pour répondre aux besoins du cycle de tri et des collectivités.





Visite de l’entreprise Sirmat, 

le 03 décembre 2019, qui fabrique et répare les conteneurs Schroll en métal pour le tri des déchets










Sirmat est spécialisée dans le traitement de surface, l'entretien et la réparation de conteneurs. Sirmat commercialise du matériel de stockage provisoire, et notamment la borne recyclage et le Tube.

Les conteneurs d’apports volontaires sont prototypés, construits, réparés par l’entreprise Sirmat pour toutes les structures du groupe Schroll.. Sirmat ressemble plus à un atelier d’artisan qu’à une grande usine. Aujourd’hui, toutes les infrastructures participant à l’organisation du tri dans une ville comme Strabourg, ne sont pas présentées lorsque l’on aborde la question du tri ; pourtant trier les déchets sous-entend la création de conteneurs, de modes de déplacements
et de toute la logistique qui accompagne ses services.


Du point de vue du designer, l’entreprise Sirmat est exemplaire, car les conteneurs sont réparés au cas par cas. Un grand soin est pris pour l’entretien de ces conteneurs. Différents pôles sont répartis dans l’entreprise en fonction des réparations et/ou techniques déployées : découpes, soudures, sablage, peinture, etc.
Nous percevons le conteneur de tri comme un objet sale, sans valeur, souvent dissimulé dans l’espace urbain. Sirmat est un exemple d’entreprises annexes qui gravitent autour de la collecte et du recyclage des déchets. Elle n’est présentée que succinctement. Montrer (par divers moyens) la conception des conteneurs permet de changer la perception générale et négative de l’objet conteneur.

Il nous semble intéressant de mettre en lumière cette entreprise comme un acteur du tri sélectif. Cette structure pourrait devenir un élément clé dans la sensibilisation au tri et au recyclage des déchets. La mise en lumière de Sirmat valorise la collecte des déchets.

Valoriser les métiers du recyclage


Nous souhaitons produire une publication sur les métiers du recyclage afin de valoriser tous ces métiers très variés. Au travers de cette édition, le cycle peut ainsi être compris également comme un échange de matières et de compétences qui passe de mains en mains au travers de nos déchets. Nous mettons ainsi en valeur les savoir-faire techniques et artisanaux de SIRMAT et leur capacité à réparer à l’infini les conteneurs.

Thomas Roger


Et pendant ce temps...


Le 21 septembre, 3 000 tonnes de bois, plastiques et cartons ont brûlé dans l’enceinte de l’entreprise Schroll, à Colmar.

 Les pompiers ont mis 48 heures à éteindre l’incendie. La plateforme « Notre Maison brûle » et un spécialiste des risques industriels s’inquiètent des conséquences sanitaires et environnementales de l’incendie. Côté industriel et autorités, on assure que tout va bien. Une enquête réalisée en partenariat avec Bastamag.

à lire ici : https://www.rue89strasbourg.com/colmar-tonnes-dechets-brulent-et-personne-ne-sinquiete-195999