SAISON 01
Dessine-moi un conteneur 



Recherches évoquant le langage industriel et symbolique du conteneur.



Le recycleur recyclé


L’entreprise Schroll nous propose de re-dessiner leurs conteneurs non pas pour en construire de nouveux mais pour recycler les conteneurs abîmés qu’il faut remettre en état .
Conteneur actuel de Schroll.

Trois jeunes diplômés en design, Rose Ekwe, Thibaut Schell et Thomas Roger, sont élus lors d’un appel à projet pour repenser ce conteneur. 
La demande consiste en la refonte du conteneur existant de collecte des papiers, métaux et plastiques. Ce conteneur métallique existe en deux formats et mesure 4m3 et 5m3.


Esquisses 


Différentes ébauches ont été esquissées évoquant la notion de motif constructif et d’architecture métallique. Cette réflexion de l’objet a mis en évidence le statut hybride de cet objet à l’échelle intermédiaire entre une extension architecturale de nos habitats et un objet de logistique qui se veut mobile et invisible.

 



MODULO





MODULO est un module d’accueil pour les usagers, qui fusionne avec les conteneurs de tri déjà présents dans l’espace public. Comme le laisse deviner son nom, l’efficacité de MODULO repose sur sa modularité : plusieurs modules apportent chacun une fonction supplémentaire au conteneur. Rehausse et marchepied, repose cabas, support d’affichage et de végétalisation, ou encore borne d’arrêt pour vélo. Son objectif est de favoriser l’acte de tri en créant une zone d’accueil conviviale dédiée aux usagers. Taillé dans des pièces de bois massif résistant aux intempéries, MODULO se veut durable et robuste.
Thibaut Schell








CONTENEUR À AILETTES 


A partir de cette notion du recycleur recyclé, ici les conteneurs sont réparés pour être remis en service. , Cette proposition recycle le conteneur en le modifiant au minimum. Tout a été conservé à l’exception du système d’ouverture. La trappe invite l’usage à insérer le déchet et levant celui-ci comme pour guider celui-ci au centre du conteneur. Différentes hauteurs d’ailettes composent notre proposition. Un jeu de couleur reprend le gris foncé actuel complété d’ailettes jaunes pour signifier les ouvertures.
Nathalia Moutinho — Thomas Roger





Histoires d’objets, journal de quartier


A partir des questions suivantes, « Comment sensibiliser ? Comment rendre compréhensible la démarche de tri auprès du citoyen et comment l’impliquer dans le geste de tri ? », Rose Ekwe propose de compléter l’action décrite ici par la création d’objets d’accompagnement.
Sorte de kit de sensibilisation, ce kit raconte des histoires d’objets tel un journal de quartier, de témoignages des habitants, ce catalogue sensibilise l’habitant au travers d’histoires.
Ce carnet peut devenir également un dictionnaire de matériaux voire une matériauthèque puisque les histoires sont liées à des matières de recyclages ; et la notion tactile est précieuse car la matière suscite la curiosité.
Le catalogue peut se réaliser éventuellement à partir de déchets et donc donner du sens au geste de tri. Ces histories ont vocation a expliquer comment le déchet devient ressource.
Ces histoires peuvent éventuellement devenir des sacs, des cartons, des contenant qui font le lien entre l’habitat et le conteneur de tri.